Gaëllinacée - Aventures d'une jeune contractuelle de l'Éducation Nationale

Petit dico du jargon de l’enseignant (et de l’ÉN)

Mon entourage me reproche souvent d’utiliser du jargon sans m’en rendre compte, et surtout sans lui expliquer ce que ça veut dire. Sur ce blog je vais pousser le vice encore plus loin et utiliser volontairement du jargon pour que toi, jeune enseignant contractuel, tu t'y habitues le plus vite possible.
Comme je suis une vilaine bourrique je ne pense pas que je vais perdre cette mauvaise habitude, alors voici un lexique que je remplirai au fur et à mesure pour t’aider à me lire (n’oublie pas de me taper sur les doigts si tu vois du jargon quelque part et qu’il manque sa traduction ici).
D’ailleurs je profite de ce dico pour t’expliquer pourquoi je suis si familière avec toi et que je te tutoie alors qu’on ne se connaît pas : presque tout le monde tutoie presque tout le monde dans l’Éducation Nationale.

A.E.D. / ASSED.
Assistant d’Éducation : c’est le nouveau nom des surveillants ou « pions » que nous avons tous connus au collège et au lycée. Mais « surveillant » c’est trop réducteur, le travail ne se résume pas à la simple surveillance des batailles de purée à la cantine… (c’est vrai, mais tu comprendras rapidement que le « politiquement correct » m’agace sérieusement)
C.A.P.E.S.
Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré : ce sont les concours passés par ceux qui souhaitent enseigner au collège et au lycée. Il y en a un par "matière" : maths, philo, H-G-EMC, physique-chimie, EPS... Certains sont réputés pour être plus difficiles que d'autres, en fonction du nombre de candidats et du nombre de postes (de "places" à l'issue du concours)
C.P.E.
Conseiller.e Principal.e d'Éducation : c'est le chef de la Vie Scolaire (et donc des ASSED)
C.d.E
Chef d'Établissement. Ce terme, beaucoup utilisé dans l'enseignement privé si je ne me trompe pas, désigne le/la principal.e ou le/la proviseur.e de l'établissement.
C.R.P.E.
Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles, je crois que le nom parle de lui-même
E.M.C.
Education Civique et Morale, je ne suis pas très au point sur le contenu de cette matière donc je préfère t'orienter vers le prof "d'histoire-géo" le plus proche de toi
E.N.
Éducation Nationale. Notre patron, notre ministère, le grand système dysfonctionnant que tous les gouvernements essayent de réformer, quoi...
E.N.S.
Écoles Normales Supérieures : Il y en a 4 en France, on y entre par un concours (qui est réputé pour être très sélectif), et elles forment des enseignants (en théorie) et des chercheurs de haut niveau (selon Wikipédia « treize Prix Nobel et dix médaille Fields y ont été formés »)
I.A-I.P.R
Inspecteur.rice d'Académie - Inspecteur.rice Pédagogique Régional.e : les redoutés inspecteurs, chargés, entre autres, d'inspecter les profs pour vérifier qu'ils font bien leur travail. Ils sont aussi chargés du recrutement des profs contractuels
L1/L2/L3 – M1/M2 : Licence 1ere, 2eme et 3eme années, Master 1ere et 2eme années. Correspondent aux 5 premières années des études supérieures universitaires.
P.E.
Professeur.e des Écoles. C'est comme ça que l'on appelle les "instituteur.rice.s" maintenant. Mais ne t'y méprends pas : ils ne travaillent pas que dans les écoles maternelles et élémentaires !
M.E.E.F
(master) Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation : C'est le master de prédilection des étudiants qui souhaitent devenir enseignants, que ce soit dans le premier degré avec le passage du CRPE, ou dans le second degré avec les CAPES
P.P.
Professeur.e Principal.e : c'est lui/elle qui "s'occupe" en particulier de "sa" classe : distribuer et ramasser les papiers importants, faire les bilans de trimestre pour chaque élève, préparer l'orientation. Il/elle est bien sûr aidé.e par les autres professeurs et l'administration, mais c'est lui/elle le/la référent.e.
PsyEN
psychologue de l'EN : c'est le nouveau nom des Conseiller.e.s d'Orientation Psychologues. Ils/Elles sont présents sur plusieurs établissements pour guider les élèves dans leur orientation et rencontrer les élèves qui ressentent le besoin de parler à un psychologue sans que leurs parents le sachent par exemple
(R.)E.P.
(réseau d’)éducation prioritaire : il s’agit d’un ensemble d’établissements scolaires qui ont été « sélectionnés » (avec des règles encore très floues pour moi, il me semble que c'est en rapport avec les catégories socio-professionnelles des parents) pour la « difficulté » du public qu’ils abritent (ce sont les anciennes Z.E.P. mais le Z était pour « zone » et c’est péjoratif… en gros). Il existe aussi les R.E.P.+, qui, tu t’en doutes, ont gagné le « plus » parce qu’ils sont « plus difficiles »