Gaëllinacée - Aventures d'une jeune contractuelle de l'Éducation Nationale

Comment préparer ma première rentrée ?

Je sais déjà dans quel(s) établissement(s) je suis affecté.e

Dans ce cas je te conseille vivement de te prendre contact avec l’établissement, le CdE pourra te mettre en contact avec les collègues de ta discipline (s’il y en a, je te souhaite bien du courage si tu es le/la seul.e de ta discipline…). Iels pourront te renseigner sur les niveaux où tu enseigneras, te donner leur progression commune (ou personnelle s’iels n’en ont pas de commune, ce qui est dommage à mon avis). Iels pourront même te renseigner sur les manuels utilisés, pour que tu puisses contacter les éditeurs pour avoir ton exemplaire (tu as presque toujours le droit à un manuel gratuit si tu enseignes dans un établissement qui utilise le manuel, parfois il faut le prouver mais souvent une attestation sur l’honneur suffit, surtout pour la version numérique qui est à mon avis bien pratique). Si tes collègues ont un peu d’ancienneté sur leurs niveaux iels pourront aussi te donner quelques cours, que tu adapteras à ta sauce, mais qui te donneront une base de travail. Tout le personnel de l’établissement pourra aussi te parler des élèves, des problèmes que tu risques d’affronter, et te dire « qu’ils sont quand même attachants » (véridique, ça doit être du jargon pour « chiants » que personne ne m’a encore traduit, même si c’est vrai qu’on s’y attache à ces petites bêtes)

Je ne connais pas encore mon affectation

Pas de panique ! Tu ne pourras pas être prêt.e pour la rentrée, mais personne ne t’en voudras (enfin, sauf si tu as des c*nnards pour collègues, malheureusement ça arrive).
Tu peux quand même essayer de te préparer de ton mieux en potassant les programmes officiels et autres repères de progressivité. Tu peux lire les documents d’accompagnement des programmes, si tu trouves des activités sur internet tu peux te les approprier, essayer de les adapter pour qu’elles collent plus à ta personnalité (je te dirais bien « à ta façon d’enseigner », mais je ne suis pas sûre que tu la connaisses à ce moment)
Et puis un jour on va t’appeler pour te donner ton affectation. Si tu es comme moi un petit peu poissard.e tu seras prévenu.e le vendredi pour le lundi, mais ça peut être pire. Si tu as vraiment la poisse tu peux être prévenu.e le lundi pour une rentrée 15 jours plus tôt dans un établissement avec uniquement des néo-contractuels dans ta discipline.
Alors que faire ? Et bien, si tu as des collègues avec un peu d’ancienneté, tu peux te reporter à la section précédente, tu feras juste tout dans l’urgence. Si tu n’as pas de collègues plus expérimentés, tu peux demander à ce que tous les profs de ta matière se réunissent autour des programmes de vos niveaux pour établir des progressions communes, cela vous permettra de mutualiser votre travail, et donc d’en faire un peu moins. N’hésite pas à demander de l’aide aux collègues des autres matières, qui peuvent peut-être vous présenter des anciens collègues qui pourront vous donner un coup de main Ensuite, n’hésite pas à utiliser internet, il y a plein de ressources disponibles (j’essaie de faire une petite liste sur la page liens utiles, n’hésite pas à me donner des idées de sites à ajouter!). Tu peux aussi rejoindre des « groupes de profs » sur les réseaux sociaux. (Personnellement je suis « le coin détente des profs » et « le coin boulot des profs de mathématiques » sur Facebook, que je trouve très sympas, conviviaux et plein de gens ravis d’aider, mais il en existe sûrement plein d’autres).